• LOGO+X
  • LinkedIn - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Flickr - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Vimeo - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • SoundCloud - Black Circle

2019 © www.archicom4.com - Thomas Maniaque - All Rights Reserved.

MEMOIRE D'ETUDE SUR L'EXPRESSION DE LA FORME ARCHITECTURALE A TRAVERS LA LUMIERE NATURELLE

" La structure fait la lumière.

Une colonne et une colonne créent

la lumière entre elles.

 

C’est ombre - lumière, ombre - lumière, ombre - lumière.

 

Avec la colonne, nous réalisons

une beauté simple et rythmée qui

a évolué à partir du mur primitif

avec ses ouvertures. "

(Louis I. Kahn)

" … le béton garde secrètement en mémoire les ondulations souples de la matière qui l’emprisonnait.

Sans cette lumière, ce monde serait resté dans l’ombre. "

(Tadao Ando) 

La lumière est, selon Louis Kahn,

" la créatrice d'un matériau, et

le matériau a été crée pour projeter

une ombre, et l'ombre appartient

à la lumière".

 

 

Sans la lumière, l'architecture resterait muette.

" La lumière est l'instrument primordial de la photographie et elle doit être respectée. "

(Julius Shulman)

En s'appuyant sur la manière sensible qu'avait Julius Shulman de photographier et l'observation théorique que peut m'apporter la recherche graphique de Claude Monet

(la Cathédrale de Rouen),

j'ai mis en oeuvre une série

de photographies d'extérieur,

à différents points de vue stratégiques préalablement choisis afin d'effectuer

par la suite une sélection

des meilleurs clichés selon

la situation, la qualité d'ensoleillement et l'expression des volumes.

 

En voici un exemple >

" La lumière zénithale, quant à elle, peut vraiment être très belle. Simplement en manipulant la lumière de différentes façons, on peut rendre l'espace suffisamment tâche."

(Yann Nussaume)

 

Depuis la nuit des temps, l'Homme a besoin de lumière naturelle pour son biorythme. Un coup d'oeil vers l'extérieur suffit pour obtenir toutes les informations dont notre corps et notre esprit ont besoin pour leur bien-être.

 

La lumière du jour tient aussi une place importante dans la définition de notre environnement visuel et notamment en architecture. Sans son intégration volontaire, beaucoup de bâtiments n'auraient pas les qualités qui les caractérisent. Sans la lumière, l'architecture resterait muette. Car la lumière est donatrice de toutes les présences, elle est, selon Louis Kahn, " la créatrice d'un matériau, et le matériau a été créé pour projeter une ombre, et l'ombre appartient à la lumière ".

 

La lumière donne donc une existence aux objets en tant que tels et lie l'espace à la forme. Mais elle peut décider de reprendre cette existence à tout moment, car elle est sans cesse changeante et son immense complexité contrôlée par les saisons, les climats et sa géographie, rend les phénomènes visuels qu'elle créé extrêmement rares, voir uniques.

 

La seule technologie, considérée de tous comme un art à part entière, qui a sut figer, conserver et retranscrire à volonté ces évènements visuels est la photographie.

Celle-ci est capable de rendre compte du " jeu savant correct et magnifique des volumes assemblés dans la lumière "

(Le Corbusier).

 

Mais cette photographie n'existera qu'à une seule condition, celle de la présence de la lumière. Elle est essentielle à l'appréciation de l'architecture. Elle est "l'instrument primordial de la photographie" (Julius Shulman). Ce rapport entre l'architecture et la photographie n'existe et ne s'apprécie que si la lumière montre et met en valeur les choses. La lumière est donc indispensable à la photographie et essentielle à l'architecture, servant immanquablement de liant entre ces deux disciplines.

 

En outre, le photographe est investi d'une énorme responsabilité, son témoignage est littéralement celui d'un "communicateur". L'esprit, la dextérité et la compétence de celui qui manipule l'appareil photo décident de la qualité de l'image architecturale.

Cependant, de quel ordre peut-on définir cette qualité ? Est-ce l'impact graphique de la photo que l'on juge ou l'édifice ? Même si il s'agit d'une oeuvre plastique, l'édifice ne doit pas servir la photographie. L'architecture domine la photographie dans tous les cas. Le regard sur l'architecture au travers de la photographie doit donc être perçu comme une retranscription de la réalité, mais à quel point ?

Photography / Architecture / Interior / Real Estate / Report / Exhibition / Event / People / Video editing

ARCHITECTURE & LIGHT

PHOTO REPORT

MC2

Grenoble - France (38)

© Thomas Maniaque